février 2022

18 décembre 1949 – ouverture du Forum de Rouyn

par Benoit-Beaudry Gourd

Le Forum de Rouyn

L'ouverture du Forum de Rouyn le 18 décembre 1949 est l'aboutissement d'une longue démarche de la communauté s'étendant sur près de quinze ans. Dès 1935, la Ville de Rouyn soumet au gouvernement du Québec une demande de subvention pour la construction d'un aréna. La demande d'aide financière de la municipalité n'est toutefois pas acceptée. Il faut attendre 1947 avec la création de l'Association athlétique Rouanda, une entreprise regroupant plusieurs citoyens influents et hommes d'affaires de Rouyn qui veulent doter la ville d'un aréna moderne. En deux ans, l'Association athlétique Rouanda réussit à trouver le financement nécessaire à la réalisation du projet et à construire cet aréna qui prend le nom de Forum de Rouyn.

Le Forum de Rouyn, hiver 1950. Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Rouyn-Noranda.

Le Forum de Rouyn est alors le premier aréna moderne avec glace artificielle de la région. En plus de la patinoire, l'édifice comprend un restaurant, des salles de réunion et des vestiaires pour les équipes de hockey. Des locaux pour le marché public sont aussi aménagés sous les gradins des spectateurs. Le Forum de Rouyn, que la municipalité achète en 1959 pour assurer sa pérennité, devient rapidement une institution servant aux activités sportives, culturelles et communautaires. Aujourd'hui, l'édifice maintenant connu sous le nom d'aréna Jacques-Laperrière forme, avec l'aréna Réjean-Houle, un complexe sportif parmi les plus importants de Rouyn-Noranda.

L’aréna Jacques-Laperrière avec à gauche l’aréna Réjean-Houle et le Théâtre du cuivre. Ville de Rouyn-Noranda.
La construction du Forum de Rouyn, une longue démarche communautaire

Les premières démarches pour doter Rouyn d'un aréna

Comme dans beaucoup de villes minières nordiques du Canada à l'époque, le hockey est très populaire l'hiver dès les débuts de Noranda et de Rouyn. La compagnie Noranda Mines construit ainsi au début des années 1930 un curling au coin de la 9 e Rue et de la 2e Avenue (aujourd'hui avenue Murdoch). Tout à côté, la compagnie érige un aréna non chauffé avec glace naturelle. Les confrontations entre les équipes de Rouyn et de Noranda sont alors très suivies par la population des deux villes. Aussi à Rouyn, les gens jouent au hockey sur le lac Édouard et sur le lac Osisko.

Une partie de hockey sur le lac Édouard à Rouyn en 1927. Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Rouyn-Noranda.
Le curling et le premier aréna de Noranda, début des années 1930. Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Rouyn-Noranda.

Très tôt, la construction à Rouyn d'un aréna couvert s'avère nécessaire pour répondre aux besoins de la population et fait l'objet de démarches de la part de la municipalité et du milieu des affaires. Ainsi en 1935, la Ville de Rouyn présente une demande de subvention au gouvernement du Québec pour la construction d'un aréna. La municipalité veut alors profiter du programme mis en place pour soutenir la construction par les villes de patinoires couvertes de manière à lutter contre le chômage durant la crise économique. La demande d'aide financière de la municipalité n'est toutefois pas acceptée par le gouvernement. Le projet est relancé en 1937 par la Chambre de commerce qui veut doter la ville d'un édifice comprenant une patinoire et un amphithéâtre pouvant accueillir l'exposition industrielle qu'elle veut organiser. Un comité de travail est formé pour structurer le projet et identifier les sources de financement possibles. Des plans de construction sont même établis. Mais, avec l'arrivée de la guerre, le projet est mis en veilleuse.

L'Association athlétique Rouanda

Dans l'après-guerre, le hockey suscite à nouveau l'engouement de la population de Rouyn et de Noranda avec la présence de plusieurs équipes de différents niveaux. Les Éclairs de Rouyn rivalisent avec les Copper Kings de Noranda et avec les clubs de Kirkland Lake, Cobalt, Kapuskasing, Iroquois Falls, Timmins. Les Éclairs participent régulièrement aux finales de la Northern Ontario Hockey Association mais ne peut jouer dans sa propre ville durant les éliminatoires. Dans ce contexte, la nécessité de doter Rouyn d'un aréna moderne avec glace artificielle s'impose de manière incontestable. Favorable à la construction d'un tel aréna, la municipalité veut par contre laisser l'initiative du projet à des promoteurs privés. Si bien qu'en 1947, un groupe d'hommes d'affaires et de citoyens influents décide de former l'Association Athlétique Rouanda Inc. pour construire un aréna qui deviendrait la demeure des Éclairs. Cette compagnie à capital actions est officiellement créée le 25 juin 1947.

Érection de la charpente en acier du Forum de Rouyn, hiver 1948-49. Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Rouyn-Noranda.

La construction du Forum de Rouyn

L'Association Athlétique Rouanda obtient en janvier 1948 que la Ville de Rouyn lui cède pour la somme symbolique d'un dollar 82 lots formant un vaste quadrilatère délimité par les rues Taschereau, Mgr Latulipe, Mercier et Bagshaw (aujourd'hui Dallaire). Le projet de l'Association prévoit la construction sur ce site d'un aréna avec glace artificielle avec une charpente en acier et des murs en brique. Le coût de l'édifice est alors estimé à 400 000$. Le contrat de construction est accordé en aout 1948 à l'entreprise Plante Construction. D'autres entreprises de Rouyn-Noranda participent à la construction comme La Brique du Nord pour les murs et J.P. Ross pour la finition en stucco. Dès novembre 1949, les joueurs des Éclairs peuvent s'entrainer sur la patinoire de glace artificielle du Forum de Rouyn qui est officiellement inauguré le 18 décembre en présence de plus de 2 000 personnes selon le journal La Frontière.

Le Forum de Rouyn est alors le premier aréna moderne avec glace artificielle de la région. L'aréna peut accueillir 3 500 personnes assises et 1 500 debout. L'édifice comprend aussi un restaurant, des salles de réunion, des vestiaires pour les équipes de hockey et plusieurs locaux techniques pour le chauffage et la fabrication de la glace artificielle.

Le stationnement du Forum de Rouyn lors d’une partie d’hockey au début des années 1950. Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Rouyn-Noranda.

Des locaux munis de comptoirs réfrigérés pour le marché public sont aussi aménagés sous les gradins du coté de l'avenue Bagshaw (Dallaire). La viande est le principal produit alors offert au marché par les agriculteurs de la région.

Le marché public du Forum de Rouyn en 1952. Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Rouyn-Noranda.

En plus d'investir eux-mêmes dans l'entreprise, les promoteurs organisent une campagne de vente d'actions auprès de la population profitant du statut de compagnie à capital actions de l'Association Athlétique Rouanda. Les actions sont offertes au prix unitaire de cinq dollars. Cette campagne de financement public permet de recueillir 116 000$. Reconnaissant la contribution de la population, le gouvernement du Québec accorde une subvention de 50 000$. La Ville de Rouyn participe également au financement du projet ainsi que Noranda Mines avec un don de 22 000$.

Certificat d’actionnaire de l’Association athlétique Rouanda émis au nom de madame Adélard Chouinard. Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Rouyn-Noranda.
Les années 1950, une grande époque de hockey à Rouyn-Noranda

Même s'il est utilisé l'été pour des spectacles de boxe et de lutte et pour le patin à roulettes, le Forum de Rouyn sert principalement en hiver pour le patinage et surtout pour le hockey qui connait une grande popularité durant les années 1950. Le Canadien de Montréal, avec les Maurice Richard, Butch Bouchard, Bernard Geoffrion, Doug Harvey, Dickie Moore dans son enlignement, vient ainsi en janvier 1952 jouer contre les Éclairs au Forum de Rouyn devant 3 500 spectateurs. Puis en septembre, le Forum de Rouyn présente deux rencontres préparatoires entre les Black Hawks de Chicago et les Red Wings de Detroit.

Présentation des joueurs du Canadiens et des Éclairs au Forum de Rouyn, 7 janvier 1952. Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Rouyn-Noranda.

La compétition est vive entre les Éclairs de Rouyn, les Copper Kings de Noranda et les autres équipes de la Northern Ontario Hockey Association. C'est surtout la rivalité entre les deux équipes locales qui soulève l'enthousiasme des partisans, d'autant plus, qu'à partir de 1951, les Copper Kings ont aussi leur aréna. Construit par la compagnie Noranda Mines au coût de 950 000$, le Centre récréatif de Noranda est inauguré le 27 janvier 1951. C'est un imposant complexe sportif moderne qui comprend un aréna de 2 000 sièges avec glace artificielle, des vestiaires pour les joueurs, un curling de six allées, un gymnase, une salle de tir, diverses salles d'entrainement et des locaux administratifs.

Des citoyens se rendant au bingo au Centre récréatif de Noranda, 1952. Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Rouyn-Noranda.

En plus des Éclairs, plusieurs clubs jouant dans différentes ligues utilisent le Forum de Rouyn. À tous les niveaux, la rivalité est forte entre les équipes de Rouyn et celles de Noranda, de l'Abitibi et du nord de l'Ontario. Avec deux arénas, Rouyn-Noranda s'impose comme une grande ville de hockey, une pépinière de joueurs de grand talent dont plusieurs vont gravir les échelons jusque dans la Ligue nationale de Hockey.

Annonces de parties de hockey au Centre récréatif et au Forum de Rouyn dans le journal La Frontière, mars 1957.
Le Forum de Rouyn, au coeur de la vie sportive et communautaire

L'Association athlétique Rouanda considère à l'époque le Forum comme la première de plusieurs constructions pour établir un véritable «centre récréatif» à Rouyn. Les dirigeants de l'Association envisagent ainsi de construire tout à côté du Forum un gymnase, une piscine et des salles de jeux pour le badminton, le ballon volant, le ballon panier. Malheureusement, après quelques années, la compagnie accumule les déficits suite à la baisse constante des assistances aux parties de hockey. L'Association athlétique Rouanda se résout donc le 23 décembre 1959 à vendre l'édifice à la Ville de Rouyn pour la somme de 80 000$.

Sous la gouverne du Service des loisirs de la Ville de Rouyn créé en 1963, le Forum va devenir au cours des ans un haut lieu de la vie sportive et communautaire. En hiver, c'est le temple du hockey pour les partisans des différentes équipes locales. Durant la saison estivale, le Forum sert pour des expositions thématiques et des évènements d'envergure. Pendant plusieurs décennies, l'Exposition régionale du Nord-Ouest québécois constitue ainsi l'évènement de l'été à Rouyn-Noranda. À la fois exposition forestière et agricole avec des exposants et des activités variées tant à l'intérieur du Forum qu'à l'extérieur. Le Cirque Beauce Carnaval profite de l'Exposition pour s'installer chaque année dans le stationnement du Forum et le terrain de balle adjacent contribuant à la popularité de l'évènement.

Inauguration de la 22e Exposition régionale, le 5 août 1970 au Forum de Rouyn par Kevin Drummond, ministre des Terres et Forêts du Québec, À sa droite : Jean-Charles Coutu, maire de Rouyn, et Réal Caouette, chef du Crédit social et député de Témiscamingue à la Chambre des Communes. À sa gauche : la reine de l’Exposition et Camil Samson, chef du Ralliement créditiste du Québec et député de Rouyn-Noranda. Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Rouyn-Noranda.

La vocation culturelle du Forum se développe par ailleurs à partir des années 1970 et 1980. Offenbach, Harmonium, Marjo et de nombreux autres artistes donnent ainsi des spectacles mémorables tant à l'aréna qu'en extérieur au terrain de balle. Depuis plusieurs années déjà, le Salon du livre de l'Abitibi-Témiscamingue s'arrête à l'aréna Jacques-Laperrière dans le cadre de sa tournée des villes de la région.

Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue aux arénas Jacques-Laperrière et Réjean-Houle, mai 2017.

Gérard Tardif, journaliste à La Frontière et rédacteur du programme de l'ouverture officielle du Forum de Rouyn, décrit ainsi la démarche de l'Association athlétique Rouanda : « Grâce à la ténacité et à l'initiative d'une équipe d'hommes d'affaires qui ont voulu donner aux citoyens de Rouyn un centre récréatif qui soit en même temps l'honneur et la fierté de toute la région, s'élève aujourd'hui un édifice dont la beauté égale la solidité, qui sera un lieu de réunion où jeunes et vieux, sportifs et commerçants et jusqu'aux cultivateurs pourront occuper leurs loisirs ou s'adonner à leurs affaires. ».

Le Forum de Rouyn a bien rempli sa mission. Au cours des ans, l'édifice a connu plusieurs rénovations qui ont modifié son profil architectural. Son utilisation s'est accrue et s'est diversifiée. Et plusieurs infrastructures sportives et culturelles majeures de Rouyn-Noranda se sont ajoutées autour de l'édifice construit en 1949 : l'aréna Réjean-Houle, le Théâtre du cuivre, la Bibliothèque, le Musée d'art.

Principales références

Association athlétique Rouanda Inc., Forum de Rouyn. Ouverture officielle 18 décembre 1949.

Nicole Vézina-Paquin, Le Forum de Rouyn, 1976.

Nicole Vézina-Paquin, Activités et sports à Rouyn avant 1950, 1976.

Sébastien Tessier, Le hockey à travers les archives à Rouyn-Noranda, 2016. https://blogues.banq.qc.ca/instantanes/2016/04/25/hockey-a-travers-archives/

Marc-Olivier Thibault, La LNH au Forum de Rouyn en 1952, Radio-Canada Ohdio, 2018. https://ici.radio-canada.ca/ohdio/premiere/emissions/region-zero-8/segments/chronique/93247/canadiens-montreal-rouyn-eclair-forum-lhn-1952


Partager